Modèles et portraits

October 18, 2017

 

Dans ce dessin de E. H. Shepard, trois modèles se tiennent devant leurs portraits pour animer un peu l’exposition. Shepard les lorgne d’un oeil taquin – l’homme d’affaires accablé d’une bouffée de chaleur semble avoir acquis quelques kilos supplémentaires depuis que l’artiste a terminé son portrait. Le look de milady n’est pas tout à fait à la hauteur de l’allure magnifique de son tableau et le général, à présent manifestement à la retraite. traine une moustache tristounette – la belle silhouette militaire n’est plus qu’un souvenir.

Les portraits sont rarement des ressemblances qui dévoilent crûment le modèle. Généralement l’artiste se doit de mettre en valeur son client. Les gens aiment faire bonne impression: on veut bien avoir l’air beau, jeune, élégant, charmant, séduisant, décisif, sensible, vivace, intelligent, et parfois même modeste… la liste est sans fin. De capturer une ressemblance est le but principal de l’artiste mais s’il arrive à peindre le regard qui démontre le caractère du modèle, le portrait peut s’annoncer réussi. Il me semble que les artistes se débrouillent mieux quand ils discernent le côté prépondérant du caractère d’une personne et s’efforcent de le montrer. Par exemple, une personne peut bien paraître charmante dans son portrait, mais sa douceur discrète n’y serait peut-être pas tout à fait aussi évidente. Ainsi, un artiste peut travailler de façon véridique, mais comme le suggère Shepard, il lui arrive de ne le faire que partiellement.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

SOCIAL MEDIA

  • Black Facebook Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon

© 2018 Louis Ryan. All rights reserved​

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now